Nos valeurs éducatives

L’élaboration de notre projet d’accueil commun est le résultat d’un partage d’expériences, de compétences, de discussions, de réflexions et de recherches, dans un seul et même but : le bien-être de l’enfant accueilli.

Considérer l’enfant comme une personne, le respecter lui et sa famille, lui faire confiance et le rendre acteur de son quotidien, tels sont les principes majeurs de notre MAM.

Nous nous appuyons sur 5 valeurs essentielles à nos yeux, dont voici les grandes lignes:

  • L’accompagnement à la parentalité:

Nous souhaitons travailler en collaboration étroite avec les familles, avoir un rôle d’accompagnement, d’écoute et de soutien.

Conscientes que les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant, il nous paraît primordial d’établir et d’entretenir une relation de confiance basée sur le respect mutuel.

Nous souhaitons être dans une démarche de conseil et d’aide en étant force de propositions et à l’écoute des demandes et des besoins de chaque famille.

Nous encourageons et soutenons la poursuite de l’allaitement maternel pour les mamans qui le souhaitent.

  • Le respect du rythme

Chaque enfant est unique et possède une personnalité qui lui est propre..

A la MAM Eveil & Nous, l’assistante maternelle prend le temps d’observer et d’écouter chaque enfant afin de connaître ses besoins et de pouvoir suivre son évolution.

Les repas et les temps de repos sont proposés à l’enfant lorsque celui-ci en manifeste le besoin, en fonction de son rythme et des particularités du jour.

Ses besoins, ses goûts et ses préférences sont respectés et chaque enfant sera respecté en tant qu’individu.

  • La sécurité affective

La sécurité affective est primordiale pour le bien-être de l’enfant, afin qu’il puisse évoluer harmonieusement, s’épanouir, développer sa confiance en lui, et acquérir une autonomie.

A la MAM Eveil & Nous, nous veillons à ce que chaque enfant soit sécurisé, et ceci dès la période d’adaptation par la mise en place de nombreux repères et par notre observation au quotidien.

  • La communication

Plusieurs études scientifiques ont déjà montré l’importance de la communication avec les bébés, que ce soit pour le développement du langage, de la confiance en soi… L’enfant a besoin d’être écouté, compris, et soutenu.

Les assistantes maternelles prennent soin d’écouter et d’accueillir les émotions sans jugement.

Verbaliser, c’est expliquer avec des mots. A la MAM Eveil & Nous, nous mettons des mots sur nos sentiments et nos actions, ainsi que sur ce que l’enfant vit ou manifeste. Nous encourageons l’enfant à exprimer ce qu’il ressent.

En complément de la verbalisation, les assistantes maternelles de la MAM ont été formées à utiliser le langage signé. Cela permet aux enfants n’ayant pas acquis la parole de communiquer et d’exprimer leurs besoins.

  • Favoriser l’autonomie

Favoriser l’autonomie de l’enfant permet de développer sa confiance en lui et de grandir.

Les professionnelles de la MAM Eveil & Nous font confiance aux capacités de l’enfant, elles l’accompagnent mais n’agissent pas à sa place.

L’enfant apprend petit à petit à faire seul, en ayant conscience de ses possibilités et de ses limites.

Les assistantes maternelles adhèrent à la pédagogie de la motricité libre , qui démontre qu’un enfant dès le plus jeune âge est autonome dans son développement psychomoteur, à condition d’être libre dans ses mouvements.

Le jeu libre permet à chaque enfant de pouvoir choisir selon ses envies et ses besoins les jeux avec lesquels il souhaite expérimenter.

L’enfant fait le choix de son jeu, il lui donne le sens qu’il souhaite et laisse libre court à son imagination. Il devient autonome et développe son intelligence.

En alternance avec les jeux libres, les assistantes maternelles proposent des activités préalablement préparées, dans un cadre contenant, sans intervenir, diriger ou imposer. L’enfant est libre de choisir s’il a envie ou non de faire l’activité, et comment la faire.

L’objectif de ses activités est l’expérimentation, l’éveil sensoriel, la découverte et l’épanouissement de l’enfant, et non pas la production pour l’adulte.